Mes Partenaires
Contactez-moi
Mon Parcours

création mai 2021 - tous droits réservés par Doc'Cp4 Informatique

Vous aimez ?  Merci de liker, commenter, partager

MES ARTICLES

Pour éviter la censure et pouvoir diffuser comme je l'entends, tu trouveras ici mes articles "publiques"...

 

Pour aller plus loin, voir mes vidéos privées et autres sujets plus sensibles, tu dois t'inscrire comme membre de ce site.

 

                                                                                                       Merci, Chantal

 

1 2

Nos Articles

Quand t'as le Moral dans les Chaussettes...

12/12/2022

Quand t'as le Moral dans les Chaussettes...

C'est mon humeur de ce matin :

Pas par peur des restrictions annoncées parce que je suis intimement convaincu que nous avons la capacité à surmonter toutes les épreuves (l'histoire le démontre au fil des siècles, ton histoire en témoigne au fil de ta Vie)

  • Plus parce que j'ai eu quelques rendez-vous d'annulés ou reportés
  • Que j'ai mis en place des propositions et des Lives sur ma chaine YouTube qui n'ont pas attirés assez de personnes pour avoir une bonne interactivité car quoi de plus agréable [en tous cas pour moi] que de passer un moment ensemble à débattre d'un sujet pour avoir du concret à mettre en place ?
  • Que certaines rentrées d'argent sont retardées etc.

 

Même pas une catastrophe, rien somme toute de bien important et pourtant, le fait est que j'ai le moral dans les chaussettes, qu'il a suffit de ces quelques moments pour qu'une immense lassitude s'abatte sur la guerrière que je suis. 

Peut être ai je trop guerroyé ?

Pas faire la guerre en étant contre X Y ou Z... non, il y a longtemps que j'ai compris que cela n'était pas productif mais je me suis démenée pour apporter à mes prospects et clients le meilleur tout au long de cette année. 

Je me sens triste de voir qu'à l'heure où tous n'aspirent qu'à un changement de société, parlent de solidarité et d'entraide, certains que j'affectionne ne sont pas au rendez-vous.

 

 

QUE SE PASSE T IL LORSQUE LE BLUES TE PREND ?

Que ce soit au niveau de ton boulot ou de ta vie personnelle, lorsque tu as le moral dans les chaussettes, tu finis par douter de ta valeur

  • Tu remets tout en question (c'est là où avec le caractère que j'ai, je suis capable de faire table rase et de repartir de zéro ce qui n'est pas à faire je te le dis de suite ! Car repartir à zéro pour un coup de blues, tu perds tout le bénéfice de ton travail !)
  • Tu vas procrastiner à mort et j'ai fait une vidéo à ce sujet : tu sais que ce n'est pas la solution 
  • Tu vas te plonger dans les séries télé à n'en plus finir mais ça passe le temps
  • Tu tournes en rond, tu commences quelque chose puis ça ne te dis rien alors tu laisses tomber
  • Tu as cette sensation désagréable que tout le monde s'en fout
  • Tu peux même te demander si tu comptes pour quelqu'un...
  • Tu te dis "à quoi bon tout ça" 
  • Tu baisses les bras et il te faudrait un palan pour te sortir de là 
  • Ah j'oubliais ! Tu grignotes... toutes les cochonneries qui te tombent sous la main mais après un petit sondage sur ma page Facebook, il semble que la tablette de chocolat remporte tous les suffrages !! 
  • Tu vas écouter de la musique triste à te faire pleurer

 

Alors, tu t'en veux d'être dans cet état parce que cela ne te ressemble pas. Ce n'est pas toi. Tu ne te reconnais plus. 

Bien sûr, comme tu t'en veux, tu te juges, tu t'accuses : tu redeviens ton juge et ton bourreau.

 

Puis vient le cortège de tes vieux remakes :

Tu sais, ces vieilles peurs que tu as mis des années à travailler... 

  • celle du manque d'argent (il faut bien reconnaitre qu'elle taraude bon nombre d'entre nous vu le contexte actuel)
  • celle de l'échec 
  • celle de ne pas être reconnu(e) ou pas aimé(e)
  • celle d'être "trop bon(ne)" ou "trop poire"
  • celle qui ne réussit jamais ce qu'elle entreprend

 

Ton sentiment de malaise monte encore d'un cran surtout si tu te compares à ceux qui réussissent si bien !

Tu as tellement donné et tu sembles avoir si peu reçu, est ce que cela vaut la peine de continuer ? 

 

Ah cette bonne vieille couette dans laquelle tu peux te morfondre à souhait ! 

 

       

Forcément, tu vas quitter ton lit à un moment donné et tu t'en remets une couche, tu t'en veux et puis, les heures ne s'écoulent pas... Tout semble se figer. 

Comment font les autres, tu sais, ceux que tu vois en pleine réussite : belle maison, enfants, chien, belle bagnole... un métier où ils s'éclatent etc.

Mais comment font ils ? 

 

Réveille toi ! Eux aussi passent par ces moments de découragement intense !

Eux aussi ont parfois le moral dans les chaussettes !

Ils te donnent à voir ce qu'ils veulent bien laisser voir...

 

Et tu ne vois pas lorsque le blues les rattrape parce qu'ils font comme toi : ils vont se terrer au fin fond de leur lit. Ils se cachent chez eux pour enlever le masque de "tout va bien". 

 

Nous passons tous par des moments similaires, alors pourquoi s'en cacher ? 

Commençons déjà par être honnête.

 

Reconnaitre ton état est la première marche pour en sortir 

C'est certainement pour cela que j'ai décidé de prendre ma plume "clavier" ce matin : parce qu'il est injuste de faire croire que tout va bien quand c'est faux. Maintenant, il ne s'agit pas de s'y appesantir. Simplement, de déposer cet état de fait parce que cette action permet de balancer à l'extérieur tout ce foutu pataquès interne. 

 

Personnellement, lorsque cela m'arrive, je me laisse couler carrément : je bois jusqu'à la lie cette sensation de ne plus performer, d'être si peu utile et de m'en vouloir d'être encore envahie par mes doutes, mes peurs et la sensation de perdre pied. 

Je ne repousse pas ces sensations, ces moments dépressifs MAIS comme je refuse d'aller jusqu'à la dépression, je demeure CONSCIENTE de mon état et je m'accorde, comme le temps d'une pause, le droit de souffler... de me repaitre dans l'incompréhension de "pourquoi cela ne fonctionne pas toujours comme je le voudrais ?"

 

Parce que je sais que ces moments sont de plus en plus rares (et du coup plus intenses aussi lorsqu'ils arrivent) et qu'ils ne durent jamais longtemps justement parce que je les accepte et je les vis pleinement. Je ne m'en cache pas sans toutefois en faire état à tout le monde ;-) 

Du coup, je me juge beaucoup moins et je suis prête à rebondir.

 

Mon conseil serait donc que tu vives en conscience ces moments avec déjà l'intention de ne pas trop t'y attarder. A toi de décider si ce sera quelques heures ou quelques jours mais si tu vas au delà de... 2 semaines, fais toi aider : tu glisses vers la dépression et il te sera beaucoup plus difficile d'en sortir.

 

Observes comment tu réagis à ces moments-là :

Par exemple, je sais que c'est une période où je dois être attentive à ne pas "faire table rase" des heures de travail accomplies. Je l'ai fait par le passé mais comme je l'ai dit plus haut, toujours repartir de zéro te fait croire que tu vas "cette fois-ci réussir", que tu vas mieux t'y prendre mais c'est comme pour la colère : le moral dans les chaussettes n'est pas ton meilleur conseiller ;-)

C'est ainsi que je suis ma pire ennemie !

Donc, si je suis mal parce que je viens de vivre une semaine de merde... je lâche mon travail mais je ne le détruis pas ! Cela demande une certaine vigilance car l'envie est bien là (les vieux réflexes comme les vieilles peurs ont la peau dure)

 

C'est pour cela qu'observer ton comportement est intéressant pour ne pas faire des choses que tu pourrais regretter après...  tout cela parce que tu n'as pas le moral. 

Attends de te sentir à nouveau opérationnel(le) pour voir, en conscience, ce qui peut se transformer ou simplement se garder parce que tu as de nouveau retrouver ta forme !

 

Ton autre ennemi est ton mental 

Oui tu le sais bien, lui il est content car il carbure un maximum si tu n'y fais pas gaffe ! 

Lorsqu'il vient te dire que t'es nul(le), que tu n'y arrives pas (ou jamais), que les autres réussissent mieux que toi etc., REGARDE tout ce que tu as accompli ! 

  • Que ce soit comment tu as élever tes enfants
  • Comment tu as géré ta vie professionnelle
  • De quelle façon tu t'es sorti(e) de tel ou tel bourbier
  • A quel point tu es bonne cuisinière, un bon chef devant tes fourneaux
  • Combien tu sais t'organiser etc.

 

Attarde toi à lister toutes ces choses que tu mènes à bien et qui te ravissent le cœur et l'âme ! Parce qu'il y en a plein, c'est obligé. 

 

"Autrement dit, regarde le verre à moitié plein plutôt qu'à moitié vide"

 

 Même si la période que nous vivons ajoutée à l'ambiance morose de l'hiver n'est pas des plus brillantes, l'optimisme n'empêche pas le réalisme et vaut bien mieux que de se laisser glisser dans une plainte destructrice.

 

Pour sortir de la torpeur du découragement dans laquelle tu t'es plongé(e), sors de ta "couette" et passe à l'action !

Quand tu sens que tu perds pieds, ce n'est pas le moment de t'arrêter (ou alors juste le temps de reprendre ton souffle) mais celui de marcher droit devant. 

En effet, ce n'est pas en restant sur place que tu vas secouer ton énergie grisâtre et retrouver le bel éclat de ta lumière. 

Donc, passe à l'action :

  • Sors t'aérer même s'il fait froid ou qu'il pleut
  • Fais ton ménage même si tu n'en as pas vraiment envie
  • Occupe toi de tes plantes, de ton jardin, nettoie, prépares le printemps...

 

                                                     

 

Bon, tu as compris l'idée.

 

=======================================================

Nous, les êtres humains, avons cette fâcheuse tendance, lorsque tout va bien, de croire que c'est permanent et qu'enfin nous ne verrons plus ce tunnel qui semblait interminable lorsque tout allait mal.

Pourtant, la nature nous dit tous les jours à quel point tout est changeant, passant de l'ombre à la lumière après avoir traversé plusieurs nuances de gris, des moments idylliques aux tempêtes les plus déstabilisantes !

 

La solution est l'action :  agir en étant focus sur l'après un passage à vide pour en sortir rapidement et se rappeler, quand tout va bien qu'il faut entretenir cet acquis tout comme pour notre santé physique :

Il vaut mieux prévenir et entretenir notre corps lorsqu'il n'a pas de besoins particuliers plutôt que d'attendre d'être malade ce qui demandera plus de temps et d'énergie pour le remettre en bon état de marche.

C'est le même principe. 

======================================================

 

Et n'oublie pas !

Retrouve le goût de toutes les petites choses du quotidien, ces petits plaisirs que tu peux t'offrir comme la saveur d'un bon café, le plaisir de croquer une friandise que tu auras choisi avec soin, de te préparer une belle assiette etc. 

  • Le bonheur d'un sourire partagé avec quelqu'un que tu ne connais pas
  • Le rayon de soleil qui vient après la pluie et même la pluie qui abreuve notre terre
  • Le plaisir de promener ton chien, caresser ton chat
  • Les jeux ou les devoirs que tu fais avec tes enfants
  • Le temps de t'accorder de lire un bon bouquin
  • de te prélasser dans bon bain etc.

 

Ce sont souvent des gestes que l'on fait sans plus y penser, qui deviennent une habitude mais si tu remets de la conscience à les faire, tu verras qu'ils prendront une coloration différente. 

Reconnais le, tout n'est pas pourri dans ta vie lorsque cela ne va pas ! 

 

ET PUIS, fais ce qui te plait le mieux

  • Éclate toi sur une musique endiablée (pas celle qui amplifie ton moral à zéro)
  • Chante
  • Peins/Dessine
  • Écris 

Bref, lâche toi dans une action qui te fait du BIEN !

 

Tu verras, c'est efficace.

 

APRÈS LA GROSSE VAGUE DE CAFARD... FAIS TOI TROIS CADEAUX !

Le premier sera de te pardonner d'avoir encore une fois douter de toi, de ta valeur et d'avoir laisser l'ombre t'envahir

 

Le deuxième sera de te relooker :

  • Un petit chez le coiffeur
  • Un massage
  • L'achat d'un vêtement etc.

Et qu'on soit bien d'accord : cette étape tu la fais en conscience que c'est pour te remercier et repartir "requinqué(e)".

 

Ne le fais pas pendant que tu es au plus bas car du coup, c'est de la compensation pour oublier l'espace d'un instant ton mal être. C'est le meilleur moyen d'acheter ou de t'offrir quelque chose pour le regretter... 

Il te faut avoir franchi les étapes d'avant pour être en capacité de le faire.

 

Te faire ce cadeau avec l'intention de repartir du bon pied te seras très profitable pour retrouver l'énergie de ta Lumière et te reconnecter à ton âme. 

 

Le troisième sera de REMERCIER, montrer ta gratitude envers toi, tes guides de Lumière et la VIE ♥♥♥

 

EN CONCLUSION

  • Tu as le droit d'avoir le moral dans les chaussettes 
  • Observe comment tu réagis dans ces moments-là
    •  sans jugement ni culpabilité 
  • Sors de tes idées noires, dévie ton mental
    • rappelle toi tout ce que tu as accomplis
    • repense aux moments où tout va bien
  • AGIS, secoue ton inertie
    • Sors, respire
    • Chante, danse
    • Dessine 
    • Médite etc.
  • Fais tout ce qui te fait du bien
    • Remet toi du "baume au cœur"
  • Et focus sur le mieux qui est juste là, devant toi
  • En conscience, fais toi les 3 cadeaux ♥♥♥

 

 

Merci à toi qui termine cette lecture car de mon côté, je me sens... BEAUCOUP mieux !

ÉCRIRE est pour moi un bon moyen de sortir d'un passage à vide (je l'ai commencé avant-hier)

CHANTER aussi, alors hier, c'est ce que j'ai fait et vais recommencer aujourd'hui 

Je vais m'éclater à chanter !

Aujourd'hui, je me suis relookée (tu le verras dans mon live de mercredi prochain)

GRATITUDE ♥♥♥

 

photo d'un de mes spectacles dans "Cabaret"

 

 

La photo de la femme sous sa couette est l'œuvre de Kurt Halsey 

Les autres sont libre de droits 

 

 

#moral #tunnel #mental #déprime #dépression #action #idéesnoires #comportement

 

 

MASTURBATION ET SANTÉ

30/11/2022

MASTURBATION ET SANTÉ

Oui, tellement longue qu'on y trouve la perte de virilité, la perte de cheveux, des lésions cutanées, des maladies nerveuses, le risque de stérilité etc. et comme cet acte n'aboutit à aucune procréation mais conduit à une certaine addiction, il mènerait tout droit à la dépression !

D'autant que la religion cloue carrément au piloris cette pratique quant à la médecine, elle la juge répréhensible... pourtant Claude Galien, médecine de l'Antiquité disait que les femmes se libéreraient du mal par l'orgasme, mélangeant plaisir et douleur, et que les hommes pourraient soigner leurs troubles.

Il faudra néanmoins attendre le XXème siècle et l'avancée de la science sur le processus de spermatogénèse qui permet de découvrir que la fabrique des spermatozoïdes se renouvelle en permanence ce qui vient anéantir la théorie de la stérilité... 

L'avènement de la psychanalyse va aussi changer la donne.

Cependant, dans le même temps, le rapport "Kinsey" (1948) révèle que 92% des hommes se masturbent régulièrement MAIS que 82% des personnes interrogées y voient un danger pour la santé !   

La médecine va revoir petit à petit ces théories mais il faudra attendre le féminisme ou la libération homosexuelle pour lutter contre les idées reçues et, comme vous le savez, elles ont la peau dure !

On peut se demander ce qu'il reste de tout cela dans notre mémoire héréditaire ? 

Le fait de se masturber reste un acte plus ou moins honteux et culpabilise encore beaucoup de personnes.

 

Le mot en lui même est porteur de honte puisque, d'un point de vue étymologique, il veut dire "polluer, se souiller par la main"

Il devient donc difficile de l'assumer étant associé à quelque chose de sale, de répréhensible :

Entrer dans un sexshop est gênant, visionner des films pour s'exciter ne se dit pas ou peu... Et pour cacher cette gêne, on préfère en rire comme pour se détacher de toute cette "saleté", de tous ses interdits...

 

En 2020 donc tout proche de notre temps, la chanteuse Lily Allen brise les tabous de la masturbation féminine. Elle précise qu'il y a encore bien du chemin à parcourir mais regardons un peu ce qui se passe lorsqu'un enfant parait dans une famille :

On rit du petit garçon qui joue avec son zizi, d'ailleurs, tout bébé on le décalotte, on remarque avec une certaine fierté son petit bout qui se relève mais qu'en est il d'une petite fille ? Bébé, on ne lui apprend pas à se caresser et plus tard, on lui interdit. 

C'est encore dans les mœurs actuels et pourtant, nous allons voir à quel point...

 


SE MASTURBER EST BÉNÉFIQUE A BIEN DES ÉGARDS !

 

Déjà, mettons, si vous le permettez, les pendules à l'heure :

LA MASTURBATION EST UN ACTE NATUREL ne présentant AUCUN DANGER ni risque d'anomalie ou de malformation pour la descendance (histoire de tordre le cou à d'anciennes croyances ;-)

L'ORGASME EST TOUT A FAIT BÉNÉFIQUE puisqu'il libère les endorphines qui éliminent les tensions et procurent un état de bien être tant physique que psychologique.

 

Jeunes, c'est la découverte du corps qui se fait souvent naturellement et conduit l'enfant à se caresser et découvrir la notion du plaisir. Il est donc essentiel de ne pas "contrarier" cette découverte par des réprimandes ou des quolibets qui peuvent être tout aussi incompréhensibles pour l'enfant et l'empêcher de développer cette connaissance de lui-même.

Pourtant, c'est en se connaissant qu'on a plus de facilité à exprimer ses besoins : Se respecter et se faire respecter.  C'est un épanouissement personnel et pour ses futurs relations amoureuses.

 


La masturbation masculine

 

Elle se pratique comme une compensation si l'homme est seul mais peut aussi continuer dans sa vie de couple. En fait, la masturbation permet de libérer ses tensions ou favoriser sa libido (seul ou lors de jeux sexuels).

Elle permet aussi de contrôler l'éjaculation : 

là aussi, nous sommes dans un sujet tabou et pourtant il concerne presque toute la population masculine.

La majorité des hommes pensent qu'ils doivent "tenir" au-delà de 5/10 minutes entre la pénétration et l'éjaculation ce qui est totalement faux mais a des conséquences sur leur équilibre mental/émotionnel car s'ensuit de la peine, de la frustration et aussi un orgueil malmené ce qui est bien dommage car pour la femme "le devoir de performance" n'a aucune importance. 

Pour la femme, le sentiment d'être désirée, caressée, prise dans les bras, câlinée etc. lui permet de s'ouvrir au plaisir sexuel qu'elle peut éprouver sans pour autant aller jusqu'à l'orgasme. 

 


La performance que l'homme essaie d'atteindre peut venir de son besoin d'être reconnu comme "un bon étalon", d'être "un vrai mec"... tout cela véhiculé par des idées reçues sociétales et aussi par les fausses performances réalisées dans les vidéos porno où l'acte ne semble plus jamais finir... ce qui est très loin de la réalité ! Donc, messieurs, gardez les pieds sur terre ;-)

 


La masturbation féminine

 

 

Comme pour l'homme, la femme se masturbe pour compenser un manque de sexualité ou libérer des tensions. La femme s'assume et parle plus ouvertement de ses plaisirs solitaires plus fréquents semble-t-il, d'après certains sondages, que le fait de se masturber en couple.

C'est l'excitation de la région clitoridienne qui est la plus répandue. Le fait d'être couchée sur le ventre ou de se frotter à un objet doux font partie de ses préférences. 

En dehors du plaisir sexuel et de mieux connaitre son corps, la masturbation peut aider la femme qui n'a jamais connu d'orgasme à réveiller son désir : elle peut fantasmer librement et laisser son imaginaire l'entraîner...

 

Il faut dire aussi que d'après l’étude "Sexual Behavior in the Human Male", appelé "Rapport Kinsey", démontre que la quasi-totalité des garçons ont entendu parler de la masturbation avant de la pratiquer alors que les femmes la « découvrent beaucoup plus souvent seules sans savoir que d'autres personnes, avant elles, se sont déjà livrées à de telles activités ».

 

N'y aurait-il pas une relation de cause à effet venant du fait que la femme a été de tous temps et est encore trop souvent présentée comme étant "l'objet du désir" des hommes ? Elle est là pour les assouvir, pour les servir et les satisfaire.

Comment, dans ces conditions, peut elle penser à son propre désir ? 

 

Sachez messieurs qu'en majorité, les femmes préfèreront leur plaisir solitaire "au coup d'un soir" très souvent décevant...

 


La masturbation du couple

Plus délicate pour beaucoup de couples car la première question qu'on se pose en voyant notre partenaire jouir d'un plaisir solitaire est :

Notre relation sexuelle ne le ou la satisfait pas ?

Pourtant la masturbation n'est pas réservée qu'aux célibataires !

C'est un sujet qui reste sensible et qui pourtant peut s'avérer être un bon allié lorsqu'une baisse de libido se fait sentir au sein du couple par le stress du quotidien, les tracas, une fatigue etc.

Lorsque cela arrive, celui qui est fatigué réclame la compréhension de l'autre et son manque passager de désir...

Alors pourquoi ne pas comprendre l'envie de son ou sa partenaire ? Le ou la laisser se masturber satisfait à ses désirs et vous donne le temps de vous reposer.

Un bon allié pour éviter de vous sentir frustré(e) ou harcelé(e) !

Ainsi, le couple va-t-il trouver un équilibre plutôt que creuser le fossé d'une séparation inutile ou... l'envie de papillonner ailleurs ;-) 

 

C'est un plaisir différent : dans la relation de couple, on recherche la connexion, un moment de partage alors que la masturbation est un acte Soi avec Soi. Les deux peuvent tout à fait cohabiter.

Par ailleurs, si une tension existe, la masturbation permet d'arriver vite à l'orgasme. Cela vous rend plus disponible pour jouir d'un moment à deux... sans tension particulière.

Il en est de même si vous avez des fantasmes différents : la masturbation vous permet de libérer votre imaginaire, chacun de votre côté.

Quel plaisir de vous retrouver plus tard pour vos envies similaires et même de vous masturber réciproquement : une autre façon de varier vos plaisirs.

 

Toutefois, il est recommandé de poser quelques limites :

Si l'homme pratique une masturbation régulière qui, en général, fait durer le rapport et repousse l'éjaculation lui permet, comme nous l'avons déjà évoqué, d'améliorer ses performances de durée MAIS... oui, il y a un mais... sur du long terme, la masturbation peut devenir compulsive car elle auto-entretient un réflexe mécanique ce qui peut entrainer des difficultés à refaire l'amour et, à contrario, faire naitre des problèmes d'éjaculation précoce. 

 

Nous avons vu également que la masturbation permet de mieux se connaitre pour atteindre le plaisir de l'orgasme et laisse le champ libre à un imaginaire personnel ce qui peut affaiblir l'intensité des rapports sexuels avec son ou sa partenaire.

 

Comme en toute chose, il est bon de trouver un équilibre !

 


Les bienfaits de la masturbation sur la santé 

 


Comme nous l'avons vu, les anciennes croyances concernant la masturbation ont évoluées et semblent totalement inversées.

La masturbation aujourd'hui est reconnue pour les bienfaits qu'elle nous procure et point n'est besoin de cette science car au final, pour en être persuadés, il suffit d'écouter son corps ! 

 

Grâce à la libération d'hormones dites "du plaisir" que sont l'endorphine, l'ocytocine et la dopamine, les tensions sont relâchées autant sur le plan physique que psychique donc RÉDUCTION DU STRESS.

 

Toujours grâce aux hormones et plus particulièrement de l'ocytocine et la dopamine, la masturbation agit comme un ANTI DOULEUR (mieux qu'un Doliprane et à portée de main) - oui, je sais, le jeu de mot était facile ;-) - Il n'empêche que c'est bon pour les maux de tête et même les menstruations douloureuses. De plus, ces hormones stimulent la circulation sanguine ce qui agirait sur la santé de la peau !

 

Le fait de prendre du temps à répondre à ses besoins, à se donner du plaisir augmente l'ESTIME DE SOI et comme nous l'avons vu, avoir une meilleure connaissance de Soi et de son corps. 

 

C'est bon pour votre cœur au sens propre comme au sens figuré ! Cette activité booste le rythme cardiaque et donc vient RENFORCER LE MUSCLE CARDIAQUE. Elle n'est pas contre indiquée pour les personnes malades du cœur ce qui est une bonne nouvelle non ? Et puis, entre nous, mourir en se donnant du plaisir... C'est une belle mort ne croyez vous pas ? 

Elle aurait également des effets bénéfiques pour éviter le CANCER DE LA PROSTATE qui serait en lien avec la fréquence d'éjaculation ce qui semble se confirmer selon une étude de l’université d’Essen (Allemagne) datant de 2004 qui explique qu'elle favorise la production de globules blancs, lesquels jouent un rôle majeur contre les infections et cancers donc elle RENFORCE VOTRE SYSTÈME IMMUNITAIRE !

 

Comme je le disais un peu plus haut, n'oublions pas qu'en toute chose, il faut trouver un juste milieu notamment pour la jeune fille :

Voici un extrait de l'article du 18.1.2022 de Passeport Santé :

La satisfaction de l'adolescente dans l'imaginaire de la masturbation peut parfois se transformer en un piège qui l'empêche d'affronter la réalité.

Françoise Dolto a parfaitement su mettre les mots pour illustrer le phénomène : "Dans le moment difficile où les jeunes sont mal à l'aise dans la réalité des adultes par manque de confiance en soi, leur vie imaginaire les soutient. La fille est comme déterminée à exciter en elle la zone qui va lui donner de la force et du courage et qui est la zone génitale qui s'annonce".

"Et, c'est là que la masturbation, de remède à leur dépression, devient un piège. Un piège parce qu'ils se déchargent nerveusement de cette façon et qu'ils ne sont plus soutenus à affronter la difficulté de la réalité pour vaincre ces déficiences beaucoup plus imaginaires que réelles."

 

EN CONCLUSION

Je finirais par cette citation :

 


 « Ne dites pas de mal de la masturbation.

C’est la manière la plus sûre de faire l’amour avec quelqu’un qu’on aime"

 


                                                                     Woody Allen

 

 

 

Vous pouvez apporter vos commentaires sur Facebook ou, si vous préférez, en messagerie privée toujours sur FB.

 

Je tiens à dire que les dessins érotiques que je trouve magnifiques sont de YSSA (dessins sexy Yssa coloriage érotisme) 

Source principale de mes recherches Top Santé

 

 

 

 


#santé #masturbation #sexualité #masturbationféminine #masturbationmasculine #masturbation du couple 

LA MUSIQUE AU SERVICE DE LA SANTÉ

18/10/2022

LA MUSIQUE AU SERVICE DE LA SANTÉ

UN PEU D'HISTOIRE

Vous êtes vous déjà demandé à quand remonte la musique ? 

Moi oui et d'après mes recherches, il est très difficile de dater son origine car elle semble être partout et toujours depuis la nuit des temps !

Certains (comme Wikipedia) situeraient cela à au moins 35000 ans.

Dans la préhistoire, on imagine assez facilement des sons gutturaux et une musique faite avec des bois, des pierres, le battement des pieds et des mains. 

Dans les tribus des peuples premiers, les coquillages servent aussi à rythmer.

En fait, nos ancêtres utilisaient ce que Dame Nature leur offrait ;-)

Plus près de nous, les jeunes des banlieues font des percussions sur des bidons qui, je trouve, se marient bien avec le RAP.

 

Ce n'était pas vraiment de la "musique" mais des cadences pour exprimer les émotions, les sentiments : le mouvement du corps n'était pas vraiment une danse mais plus l'expression de ce que la personne ressentait, une très bonne thérapie finalement pour sortir ces démons (émotions) de son corps !

C'est peut être pour cela qu'on va retrouver ces danses dites "primitives" dans les rituels sacrés.

Le corps exulte ce que la personne ne saurait dire... une vraie libération !

 

Les chansons parlent de la vie du quotidien : les amours déçus, les moissons, les saisons, les histoires des uns et des autres etc. Elles marquent le temps, les cultures, les mœurs, les joies et les peines.

 

Pas étonnant qu'une musique, qu'un texte puisse émouvoir, faire rire, ravir ou lever de la colère comme un chant des partisans. 

La musique est un témoignage qui se transmet de génération en génération. 

Les anciens n'avaient pas de télévision ni d'internet : ils se réunissaient et chantaient. 

Qui n'a pas de bons souvenirs d'un grand-père ou d'une grand-mère qui poussait la chansonnette ?

Pourquoi une chanson va-t-elle nous marquer ? Elle est reliée à une date, un événement important, bon ou mauvais, peu importe... elle vient toucher notre âme.

 

Il semble que ce soit env. 10siècles avant JC que naisse, en Chine, les premières traces de "théorie musicale" avec une gamme de 5 notes exprimant l'équilibre entre ciel et terre, intéressant je trouve au moment où notre monde bascule pour enfin retrouver sa souveraineté soit l'équilibre entre le matériel et le spirituel !

Puis ils rajoutèrent 7 notes  semblables à ce que nous utilisons aujourd'hui.

La musique classique occidentale trouve son origine dans le chant chrétien faisant route parallèle avec la musique traditionnelle occidentale : celle des folklores propres à chaque culture, région etc.

 

Chaque époque a marqué son temps bien sûr : la mienne est celle des "yé yé", "Salut les Copains", "âge tendre et tête de bois" "les une époque que même les jeunes d'aujourd'hui apprécient. Elle est synonyme de légèreté, d'insouciance, de liberté. 

Celle de mes parents, encore très présente, était plutôt reconnue pour ses chansons à texte : si tu fermes les yeux, tu vois défiler tout un film... pas besoin de télé (hi hi hi) même si les émissions de Maritie et Gilbert Carpentier restent une référence qualitative et un rendez-vous immanquable devant le petit écran !

 

LA MUSIQUE EN TANT QUE THÉRAPIE

La musique, le chant, la danse permettent à chacun d'exprimer ce qu'il ressent au plus profond de ses émotions. C'est un bonheur et un exutoire ! C'est pour cela qu'on peut dire de la musique qu'elle est thérapeutique et reconnue comme telle ces dernières années (en tous cas, on en parle de plus en plus)

Bien sûr, chacun est plus ou moins sensible à ce qu'elle dégage. Certains vont préférer la musique classique, d'autres la variété mais cela ne fait rien : il faut se laisser aller vers celle qui vous fait vibrer.

Ces bienfaits ne sont pas vraiment quantifiables mais on peut constater :

- qu'elle est un bon antistress

- qu'elle joue un rôle important pour soulager la douleur (scientifiquement éprouvée, elle est même utilisée lors de certaines opérations ou dans les traitements lourds comme la chimio par exemple)

- qu'elle améliore la qualité de vie de personnes souffrant de schizophrénie ou chez les personnes autistes...

- qu'elle aide à l'endormissement 

Et la liste ne s'arrête pas là ! (voir un bon article fait par "Passeport Santé")

 

Le chant pour apprendre à s'exprimer, s'affirmer

Oui, le chant est utilisé comme "outil d'expression" pour s'affirmer, parler en public, R E S P I R E R et reconnaitre son corps car il sert d'instrument de musique... 

Il permet à la personne de se déstresser, d'articuler pour dire ses besoins, ses envies autrement dit, il aide à se positionner.

 

CHANT - DANSE - THÉÂTRE - MUSIQUE

Même si vous croyez chanter faux ou ne pas savoir, sortez de ces croyances et amusez vous avec votre voix, votre corps. Allez dans une chorale, à des cours de théâtre, de musique mais dansez, chantez, jouez !

Vous réveillerez votre enfant intérieur et votre âme se réjouira.

 

LES SONS QUI GUÉRISSENT

Bien qu'étant une phrase répétée, je mettrais dans les sons qui guérissent les mantras car les mots sont sacrés et toujours répétés sur un rythme particulier qui amène au lâcher prise et à la communion. Ils ont une action sur le physique et le spirituel.

 

Les sons tibétains amènent un nettoyage en profondeur et l'accès à notre âme comme les 6 sons issus du TAO

 

Mais il y aussi les sons qui vous viennent naturellement sans que vous en ayez pour autant la connaissance profonde (du moins issue de cette vie-ci)

Il est très fréquent lors de mes rituels, lorsque je suis en connexion avec un corps, lors d'un travail émotionnel par exemple, de sortir des sons que je ne connais pas mais qui arrivent du plus profond de mon être... que je peux même oublier lorsque le son s'arrête mais ce qui est certain, c'est que le résultat est très bénéfique pour la personne traitée.

Je vous partage ceci pour que vous appreniez à vous faire confiance et sortir ce que vous ressentez : un très bon exercice pour faire taire votre mental ;-) 

 

Tout dans notre monde est vibration. Le son est vibration. Plus vous entrez dans un son, plus vous portez sa vibration et vous émettez le son qui vous convient à l'instant présent pour vous GAI-RIRE.

 

===========================================================

Sur le net, vous trouverez nombre de musiques toutes plus merveilleuses les unes que les autres et les nombreuses recherches faites sur les fréquences guérissantes, apaisantes sont à votre disposition pour vous faire du bien.

Ci-dessous, quelques "échantillons" à découvrir de sites que j'apprécie tout particulièrement.

 

Méditations AZUR  

L'archange Métatron purge l'énergie négative en vous et autour de vous | 417Hz

La lecture sur d'autres sites web n'est pas autorisée mais cliquez 

sur "regarder sur YouTube" pour y accéder

 

 

Master of Abundance

Attirer l'abondance infinie d'Amour et d'Argent - connexion avec la Source | 888 Hz

 

BioMusic One

Concept créé pour des musiques à "porter" sur vous, à écouter lorsque vous

en éprouvez le besoin - j'ai remis sur ma chaîne une vidéo où j'interviews

Jean-Louis Fargier, l'un des créateurs de ce concept avec une expérience

en direct à vivre.

 

ET MON CHOUCHOU : les spectacles de Michel Garnier et Pakoune

   fermer les yeux et laisser vous embarquer... votre âme sera ravie !

 

FAITES VOUS DU BIEN ! 

LAISSEZ VOUS BERCER OU PARTEZ DANS UNE DANSE ENDIABLÉE POUR VIDER VOS ÉMOTIONS, LÂCHER VOS PEURS

RIRE, PLEURER... 

C'EST UNE THÉRAPIE FACILE A METTRE EN PLACE !

 

 

#musique #chant #chantsacré #théâtre #chansons #paroles #sons #corpsmusical 

 

 

Complément d'information du 7/11/2022

AJOUT A CET ARTICLE D'UNE VIDÉO SORTIE SUR CROWDBUNKER QUI PARLE DU CONTRÔLE EXERCÉ A NOTRE INSU 

Elle n'est pas très longue, prenez le temps d'aller au bout !

https://crowdbunker.com/v/1j9TnWfkiq

J'en ai fait l'annonce sur Facebook qui, de suite, m'a menacée de censure... on se demande pourquoi !

 

SANTÉ DE L'HABITAT - LES HABITATS LÉGERS

21/07/2022

SANTÉ DE L'HABITAT - LES HABITATS LÉGERS

Tout ceci amène beaucoup d'entre nous à une profonde réflexion.

Il est facile, en allant sur le Net, de voir à quel point l'habitat est en train d'évoluer.

Depuis 3 ans, je soutiens un très beau projet d'habitats en complète autonomie (adieu aux factures et désengagement de sociétés régies par le pouvoir) et, contrairement aux idées reçues, cela est possible avec un design "architectural" et tout le confort selon les vœux de chacun. Voir Eco²Home.

De plus en plus, les éco lieux s'installent de-ci de là partout en France et ailleurs bien sûr...

 

LE RETOUR A LA NATURE S'IMPOSE AUSSI DE PLUS EN PLUS

Normal, le niveau de conscience s'élève et nous retrouvons à quel point il est important de respecter notre Mère Terre. Celle là même que nous avons massacrée au cours des siècles derniers. Nous en sommes arrivés à une telle absurdité !

Alors, ce que nous sommes en train de vivre est difficile mais il est temps d'accepter notre part de responsabilité dans tout ce pataquès.

A partir de là, il est facile de changer de cap et d'être responsable, de se tourner vers des matériaux nobles, de se fabriquer une vie de bien meilleure qualité en adéquation avec son âme.

 

La prise de conscience est importante et nous amène, bon gré mal gré ;-) à sortir de la "victimisation"  pour enfin RETROUVER NOTRE SOUVERAINETÉ. 

Pour certains, j'ai peut être l'air de m'égarer dans d'autres sphères mais non : nous sommes amenés à reconsidérer ce qui a vraiment de la valeur pour chacun et je le vois bien dans tous les partages que je peux avoir, l'habitat pose interrogation pour beaucoup.

Est-il juste de s'endetter une grande partie de sa vie pour l'achat d'un logement ?

Pourquoi veut on toujours plus : plus de confort, plus grand, plus plus plus ? Alors qu'il est facile de constater, lorsque nous vivons certaines épreuves, qu'on peut très bien vivre avec peu.

Lorsque je dis "peu", entendons nous bien : cela ne veut pas dire "vivre au fin fond des bois avec une cabane faite de bric et de broc" ! Il faut arrêter de véhiculer ce genre d'idées tout comme le fait de penser que ces "gens là" sont bizarres. La personne qui vit ainsi fait ce choix et de plus en plus de personnes se libèrent en étant dans un habitat autonome avec tout le confort qu'ils souhaitent et la définition de ce mot est propre à chaque individu, n'êtes-vous pas d'accord ?

Quant à l'idée de transmettre un patrimoine, qu'en sera-t-il dans le nouveau monde ? Quelle valeur aura-t-il ? Qui sera réellement propriétaire ?

Prenons exemple de l'argent que nous mettons en banque : ceux qui ont un avoir financier important se rendent compte à quel point ils ne sont pas libres d'en faire ce qu'ils veulent sans avoir à le justifier ! N'est-ce pas aberrant ? Alors pourquoi continuer à y mettre de l'argent ? Ce sera un sujet traité très prochainement car aujourd'hui, il existe des moyens fiables pour se sortir du système. Si vous êtes pressés de les connaitre, appelez moi !

A tout cela, on peut rajouter la crise du logement et le besoin d'avoir un logement de qualité accessible à tous.

 

UN AUTRE ASPECT QUE NOS CONSCIENCES N'ONT PAS OUBLIÉES !

Nous avons d'enfoui dans nos cellules la mémoire de nos ancêtres qui pendant 300 000 ans ont vécu comme des nomades. 

La vie sédentaire a commencé depuis seulement 10 000ans.

C'est donc aussi un besoin de nous relier à nos racines profondes, un retour à notre moi véritable plus libre et détaché de la notion de possession, en communion avec la nature. 

 

QU'APPELLE-T-ON HABITATS LÉGERS ?

Je ne sais pas si vous êtes comme moi mais il y a peu, lorsque j'entendais cette définition, je pensais tout de suite à yourte, mobil home, roulotte mais en fait cela s'étend à la TinyHouse, le Dôme, le Zôme, la maison de bois etc. mais on inclut également la caravane, le van aménagé et même la péniche ! Sur le Net, on voit aussi des containers complètement aménagés en espaces luxueux !

En fait, il n'y a plus que votre imagination qui puisse donner une limite au besoin d'avoir un toit et d'y vivre heureux.

 

Ce qu'il faut savoir, c'est la définition de l'habitat léger ou réversible qui est "qui peut se monter ou se démonter, bouger de place".

 

Il y aussi, à ce mouvement en pleine extension, le besoin de vivre plus simplement et là, encore, dans les idées reçues et erronées, "simple" a une connotation plutôt négative alors qu'en fait, avoir moins de possession matériel n'empêche absolument pas d'avoir le confort comme je vous en parle plus haut. Le besoin de vivre plus simplement est lié au besoin de se débarrasser de toutes les contraintes que notre mode de vie hyper stressant impose et l'aspiration à VIVRE au lieu de survivre donc une recherche de qualité d'Être.

Nous vivons une guerre de conscience. Le monde s'écroule pour nous donner la chance de créer notre paradis sur Terre. Utopique ?

Non ! Il suffit d'aller voir les médias alternatifs plutôt que les mainstreams pour se rendre compte que nous sommes DÉJÀ dans le nouveau monde et qu'il émerge tous les jours de très belles initiatives.

 

COMMENT FAIRE POUR SORTIR DU SYSTÉME ACTUEL ? S'en détacher et revenir à sa souveraineté !

       

 

J'ai eu l'occasion d'assister à un colloque sur ce sujet avec des personnes qui y vivent, pour certains depuis plus de 15ans, et qui enseignent maintenant comment construire son propre habitat.

J'ai donc l'envie de vous partager ce qui a été échangé et que j'ai trouvé très intéressant. Plutôt que vous énumérer les avantages et les inconvénients, les prix des uns et des autres etc. je vous recommande l'article de "Ecoconso" que je trouve vraiment très bien fait alors pourquoi ne pas en profiter ? (clin d'œil) 

 

COLLOQUE SUR LES HABITATS LÉGERS A FORCALQUIER (04) 

Nous avons eu la chance d'avoir 7 participants (important pour ceux qui connaissent la numérologie) dont un maire de village.

 

Les grandes lignes de ce que j'ai retenu et vous parler des trois quatre principaux acteurs de cette rencontre  : 

Tous les matériaux que nous offrent naturellement la Terre servent à la fabrication : le chanvre, la terre, le bois etc. Je parle ici des maisons. Dans cet article, je mets de côté les caravanes, vans aménagés et péniches.

 

LA YOURTE 

5h de travail pour 4 personnes et vous avez votre habitat "prêt à l'emploi" !

 

Photo yourte et habitat insolite - vacances aux Truffiers Limans

 

Comme intervenants, nous avons eu les témoignages très intéressant de Morgan qui habite Limans (04) et de Julie de Revest des Brousses.

Tous deux enseignent et accompagnent à la construction d'une yourte. Pour être transparente, je ne sais pas si la yourte que vous voyez en photo est une fabrication de Morgan mais elle existe bien (avec d'autres) à Limans. 

 

Par contre, dans le cadre de l'APE de Limans, une yourte pour l'école est en pleine construction ! (issue de l'APE Limans sur Facebook - juillet 2022)

  Morgan est au fond du hangar...

 

Morgan vit en yourte depuis 15ans et s'est posé avec sa famille (femme et 2 enfants) depuis quelques années à Limans. Il a beaucoup monté et démonté sa yourte témoignant ainsi de la fiabilité des matériaux à être manipulés et la possibilité de bouger. 

Il a beaucoup parlé de tous les aspects techniques mais je vous laisse faire vos recherches à ce sujet sur le Net. Il y a de quoi vous documenter. 

 

Julie, son entreprise se nomme "atelierfil" et vous la rencontrerez sur sa page Facebook que je vous invite vraiment à visiter car vous verrez ce qu'elle propose allant jusqu'à ajouter des extensions à ses yourtes. Je trouve cela drôlement bien car l'espace devient tout autre et chacun peut aussi avoir son intimité... 

 

Photo issue de sa page Facebook 

 

 

LA MAISON DE "HOBBIT"

présentée par Alex de ESPRITERRE

photo extraite du site - Alex devant un dôme Espriterre

 

Je l'appelle ainsi car ces maisons faites de sable, de chaux et d'eau font vraiment penser aux maisons des Hobbits (il n'y a pas de hasard...). C'est un habitat qui se confond bien avec Mère Nature et qui se construit en quelques jours (4/5 jours pour un dôme) avec vos mains.

 

Elle peut vous paraitre petite mais Alex tient debout dedans sans problème !

 

Pour un dôme, il faut compter environ 3 000€ mais Alex nous a expliqué qu'il était tout à fait réalisable d'accoler plusieurs dômes et d'avoir un espace vraiment bien aménagé... encore une fois, tout est question d'équilibre pour être bien dans vos envies.

C'est un travail collectif donc une belle façon de vivre le partage, la solidarité, la confiance et la bienveillance : tout ce que le nouveau monde nous invite à retrouver dans une grande sincérité. 

Pas de chef, un cerveau collectif où chacun apporte son amour et le façonne dans les murs et les formes intérieures de la maison (cheminée, étagères etc.)

 

C'est certainement un pur bonheur que de façonner sa maison ! Ici, tout est biodégradable.

Vous la connaissez peut être sous le nom de Kerterre qui, en fait, est une marque déposée.

Nous devrions parler de maison de terre.

 

 

LA MAISON RONDE EN BOIS

Alors là, ce fut pour moi comme une révélation ! J'ai adoré ! Je la trouve absolument magnifique. C'est un cocon aux belles formes arrondis et comme le dit Denis, un bon compromis entre la yourte et la maison de terre. 

Aller voir le site Eurodôme

                             

Photos extraites du site de Denis Eurodôme

 

En septembre, Denis met en place des ateliers pour fabriquer les pièces constituant l'ensemble de sa maison. En fait, elle se monte comme un logo ! Un jeu d'enfant certainement (rire) 

Elle s'intègre bien dans le paysage bien qu'étant originale. 

Là aussi, c'est l'intelligence collective qui fonctionne pour créer cet habitat "auto stable et durable" ET qui existe en version démontable ! C'est trop bien. Bon, vous l'avez compris. Je kiffe et suis très tentée de voir cela de plus près ;-)

 

 

D'une façon générale :

J'ai beaucoup aimé la simplicité, la gentillesse, l'amour qui se dégageaient de tous nos intervenants, leur expérience de vie et il est curieux de constater que le monde agricole semble s'en méfier alors même qu'ils se rejoignent sur des valeurs identiques dans leur rapport à la terre, au respect de la nature, des animaux et la simplicité de subvenir à leurs besoins en récoltant le fruit de leurs travaux.  (bien sûr, je ne parle pas des "gros" industrialisés qui ne marchent qu'aux pesticides !) 

 

Chacun a partagé son expérience de vie et tous organisent des stages pour aider autrui à la construction de son habitat.

Ils ont tous commencé par nous dire : "J'ai fait toutes les bêtises possibles sur ma première construction, je sais maintenant ce qu'il faut faire."

Ce sont des autodidactes et ils assument complètement leur choix de vie et quand on voit les belles personnes qu'ils sont, ils donnent vraiment envie de tester pour un temps ou toujours leurs habitats. 

 

Une de leur principale préoccupation fut l'isolation que tous maitrisent bien maintenant. Notamment, Alex nous a confirmé que nous pouvions vivre toute l'année dans les maisons de terre : ce n'est pas qu'un habitat insolite pour passer un week-end...

 

Côté administratif, certains pourraient penser selon les constructions traditionnelles aux assurances, à la décennale etc. mais avec l'élévation de notre conscience, chacun prend ses responsabilités alors qu'en sera-t-il de toutes ces "obligations" imposées ? 

Là aussi, le débat est ouvert...

 

Mais ce qui m'a touchée, c'est d'entendre qu'il n'est nul question de tout cela de la part d'une clientèle qui devient consciente et responsable au point d'acheter leurs matériaux selon les conseils avisés de ceux devenus experts sur le terrain puis de vivre l'entraide à la création de son habitat tel qu'elle le conçoit vivant ainsi les vrais valeurs qui réunissent les hommes.

 

Pourquoi cela m'a touché ? Parce que notre nouveau monde prend de l'expansion ! Et que nous sommes plus nombreux qu'on le croit à œuvrer pour un monde meilleur. C'est la preuve que pour quitter un système devenu obsolète et retrouver notre liberté, il s'agit bien de notre engagement personnel. DONC TOUT EST POSSIBLE !

 

Côté santé !

Y'a pas photo... des matériaux nobles, la participation active de chaque personne aidant à la construction et la Joie de construire son propre habitat, un environnement respectueux de la nature, la conscience collective font de ces habitats un home de sérénité rempli d'amour. Alors OUI, très bon pour préserver un bon état de santé !!

 

 

Monsieur le Maire de Limans dans les Alpes de Haute-Provence

Le cadeau supplémentaire de ce colloque fut la venue du maire de Limans qui soutient les projets d'habitats légers.

Puisse tous les maires en faire autant !!

D'ailleurs, lorsque vous avez trouvé votre terrain (agricole, non viabilisé, naturelle ou forestière ce qui le rend moins cher...) c'est avec le maire qu'il faudra "parlementer" et Nicolas, monsieur le maire, nous disait qu'en fait, en dehors des lois, c'est souvent la population qui émet le plus de réticence comme quoi, il y a encore du chemin à faire pour accepter les différences ! 

Il reconnait que "c'est chaud" lorsque le débat est ouvert au sein du conseil municipal mais il tient bon et reste très positif.

 

De mon côté, j'ai toute confiance dans l'évolution sur ce sujet car de plus en plus de villages propose des terrains pour les habitats légers. A vous de les chercher et sur le Net, il y a pléthore de conseils à ce sujet.

 

 

CONCLUSION 

"Construire une œuvre d'art c'est peut être construire son habitat !"

 

MERCI AU GÎTE DES KORRIGANS pour son accueil et l'organisation pour cet après-midi si réussie dans le cadre des G-marchés de la June.

 

J'aimerais bien avoir vos retours sur vos réflexions par rapport à l'habitat. Merci !

 

 

 

#Kerterre #maisonterre #yourte #habitatsLégers #maisonBois #vivreAutrement 

 

 

LE POUVOIR DE L'ÉCRITURE

10/05/2022

LE POUVOIR DE L'ÉCRITURE

UN PEU D'HISTORIQUE

 

A la préhistoire, l'écriture n'existait pas mais nos ancêtres avaient la pierre, les parois des grottes et des cavernes, les peaux des bêtes. Avec les os, le silex, les pigments etc. ils ont dessinés et nous avons ainsi le témoignage de leurs vies.

A l'antiquité, environ 3500ans avant JC, avec la peau des moutons et des chèvres, on fabrique les parchemins. De l'argile, on fait des tablettes et avec le Papyrus (plante), apparaissent les hiéroglyphes, l'alphabet phénicien, l'alphabet grec, l'écriture cunéiforme avec des maillets et des burins, le calame (roseau taillé) et le stylet (pointe en métal).

Au moyen-âge, au parchemin s'ajoute le vélin (peau de veau ou d'agneau, plus fine) et à partir du XIIème siècle, le papier introduit par les arabes et enfin, au XVème siècle, Gutenberg invente l'imprimerie. La plume d'oie est à l'honneur et c'est l'époque de l'onciale, des enluminures et du gothique.

 

Et nous voilà à notre époque contemporaine avec les feuilles de papier, les cahiers, le carton, le tableau, les murs (graffitis), le bois, le verre, les vêtements... Tout est bon pour faire passer un message et il vous suffit d'aller au rayon "écriture" de votre papeterie pour avoir tous les outils : crayons, feutres, stylos, peinture en bombe etc. ET je rajoute le clavier de l'ordinateur !

 

Mes services Doc'Cp4 Informatique remontent à la toute première machine à écrire, la belle Remington, noire avec ses touches dorées sur laquelle on se cassait les ongles... puis il y a eu le traitement de texte, le minitel et l'ordinateur : petit écran, gros format imposant... Et j'ai suivi toute cette évolution en autodidacte, cela vous explique mieux pourquoi je me sens à l'aise avec l'informatique ! J'aime cet outil et finalement, il me sert depuis bien des années à dépanner les uns et les autres (je n'hésite pas à mettre la main dans le cambouis) puis à en faire mon métier. 

Vous savez quoi ? Il est tout à fait compatible avec ma passion première qui est de vous accompagner puisque j'ai créé la Team Gagnante, réservée aux indépendants ET, je vous en parle plus bas en "écriture thérapeutique".

 

PUISSANCE DE L'ÉCRITURE 

 

Bon, vous avez compris que l'écriture est tellement puissante qu'il fut des époques où des livres étaient brûlés, des imprimeries détruites lors des révolutions pour empêcher les tracts, les pamphlets etc. Aujourd'hui, c'est la censure ou la prison pour celui qui ose écrire ce qui dérange... je pense notamment à Guilaine Lancquetot "Ghis" pour son bouquin sur la Mafia médicale et que dire de toutes les censures que les réseaux sociaux ont eu à l'encontre des lanceurs d'alerte depuis ces deux dernières années.

L'écriture a donc une grande puissance et ne dit-on pas ?

 

"Les paroles s'envolent, les écrits restent"

 

Encore qu'il serait bon, à mon humble avis, de retrouver cette qualité de la parole donnée et "signée" d'une poignée de mains... bon, je ferme cette parenthèse.

Il est clair qu'en cas de litige, un écrit pourra éclaircir la situation plus qu'une parole contre une autre mais je m'égare car mon propos est de vous amener à l'énergie que dégage l'écriture.

 

L'écriture vibre. Elle est porteuse d'une énergie empreinte de ou des émotions qui vous animent lorsque vous l'utilisez.

 

Souvenez vous de votre journal intime 

 

Ce journal à qui vous avez confié vos peines, vos espoirs et vos désillusions. Ce journal où vous avez vidé votre colère contre X qui vous a blessé(e), offensé(e) et que vous gardez précieusement au fond d'un tiroir.

Vous est-il arrivé d'en relire des passages au bout de quelques années ? Lorsque, par exemple, vous retombez dessus au milieu de photos ou autres choses que vous conservez mais ne regardez pas régulièrement...

 

Qu'avez vous ressenti ?

Cela a-t-il ravivé une plaie qui semblait s'être refermée ou du moins apaisée ?

Que pensez-vous de la violence des mots ? Les émotions n'ont pas la même intensité qu'au moment des faits.

Peut-être même que votre évolution personnelle fait que toute cette histoire semble avoir été vécue par quelqu'un d'autre. 

A l'inverse, votre paquet émotionnel vous éclate à la figure comme si c'était hier. 

 

ATTENTION AUX ÉCRITS QUE VOUS CONSERVEZ !

 

Quel que soit votre réaction, cela n'est pas anodin. L'écriture est vivante, l'énergie semble enfermée entre ses pages mais non car vous savez qu'une énergie, c'est libre. Elle est comme l'eau, indomptable, pouvant abreuver ou tout détruire sur son passage.

 

Si vos écrits sont porteurs d'énergie négative (rancune, haine, ressentiment, colère, tristesse...), je vous déconseille vivement de les garder sans prendre quelques précautions.

 

Détruire un journal intime "en conscience" est très libérateur et vous délivre du passé.

Garder les écrits lourds des émotions vécues au moment des faits revient à vous attacher à ce passé et possiblement, à répéter les mêmes schémas. C'est plus emprisonnant que trainer des boulets à vos pieds. 

                                    et rester coincé dans le passé !

 

 

Certains dossiers comme lors d'un jugement sont à garder tant que le procès n'est pas terminé et même parfois, il faut en garder une trace pendant quelques années.

Mon conseil, dans ce cas, est de bien l'enfermer dans une enveloppe ou une boite et de ranger vos écrits à l'envers c'est à dire l'écrit vers le sol avec l'intention de vous protéger de son contenu. L'énergie, dirigée ainsi vers le sol, sera dissoute par l'énergie terrestre. 

 

De même, il est fortement déconseillé d'avoir des livres (ou autres écrits comme ceux qui "travaillent" au lit avec ordi, papier et tout ce qui s'en suit...) dans une chambre !

Votre chambre doit être épurée. Accordez vous le livre que vous êtes en train de lire mais ne faites pas de votre chambre une bibliothèque ! Le meilleur moyen de vous encombrer la tête et de nuire à votre sommeil.

 

UN OUTIL PUISSANT ACCESSIBLE A TOUS !

 

LE PARDON

 

Ce qui est merveilleux avec cet outil, c'est que tout le monde peut s'en servir : il suffit d'avoir du papier et un crayon !

C'est ainsi que depuis plus de 30ans, c'est l'outil par excellence que je conseille pour faire ce que j'appelle "pardonner vraiment".

 

Je ne vais pas vous détailler ici tout le processus puisque vous avez les deux vidéos concernant le PARDON en haut de cette page que je mets à votre disposition : c'est une conférence que j'ai donné sur le sujet, la première partie étant plus théorique sur le fait que pardonner tel que nos ancêtres ou l'église nous l'ont enseigné est complètement faussé et relève de l'égo et du pouvoir. 

 

La deuxième partie est tout le processus et les conditions pour bien accomplir cet acte et vous libérer définitivement du pataquès émotionnel et des résidus d'un événement du passé qui vous a blessé.

 

Dans les vidéos, je vous donne beaucoup de témoignages que mes clients ou élèves ont vécu. Cela n'a rien de miraculeux mais c'est, pour moi, le meilleur outil pour se réparer, panser ses blessures, retirer les boulets du passé et pouvoir enfin avancer... LIBREMENT.

 

Qui plus est, vous pouvez le recommencer autant de fois que nécessaire si vous sentez qu'il reste encore des choses à vider et tout cela est contenu dans les deux vidéos donc je vous laisse les regarder. C'est CADEAU !

 

L'ÉCRIT-THÉRAPIE

 

Dans ma façon de travailler, il m'arrive de demander à la personne d'écrire tout ou partie de son histoire. Le but est, tout en gardant l'intégralité de l'histoire, de la présenter de manière constructive.

Cela peut se faire sous différentes formes que j'adapte à la personne et à son histoire...

 

Par exemple : une belle rencontre avec Michel, homme tourmenté par le souvenir d'un amour infini qui se termine de façon tragique. Visiblement, le deuil n'est pas fait et c'est un poids énorme qui l'habite. Son cœur est rempli d'un chagrin inconsolable...

Ayant frôlé la mort, il lui est suggéré d'écrire son histoire... mais il n'en fait rien.

Les années passent, d'autres amours arrivent mais toujours et sans cesse, les liens de cet amour du passé le retiennent prisonniers.

Puis la Vie nous fait nous rencontrer.

Je lui dis qu'il devrait écrire son histoire.

Il entend.

Il passe à l'acte. 

Les quelques mois que nous passons à travailler sur son histoire lui permettent d'alléger son tourment. Michel reste sensible à ce passé mais il se sent plus apaisé. Je me souviens de ces moments où je lui suggérais d'ajouter certains pans de son histoire où sa réaction était de contrer :

"- non c'est trop douloureux, je ne peux pas"

Puis un ou deux jours après, il acceptait de le faire. 

Oui, c'était douloureux d'accoucher de ces moments-là, de cette vie qui lui a échappé mais il se sent plus apaisé et s'étonne encore de tout le bien que cela apporte à d'autres personnes qui se reconnaissent dans ce chemin de guérison.

 

Cela pourrait même faire un très beau film et si vous aimez lire de belles histoires, je vous recommande :

 

Remerciement à la page 6 du livre :

Merci à Chantal Peccatte pour son aide précieuse pour la relecture approfondie de ce livre et sa mise en page. Médecin de l’âme, elle m’a accompagnée avec sagesse et humanité sur les chemins douloureux de ma mémoire profonde.  

 

 

Hélène est une maman qui a toujours caché ce qu'elle vivait réellement au sein de son couple parce qu'il faut "sauver les apparences" et "protéger ses enfants" au point de montrer une image erronée de femme forte, toujours pimpante mais oh combien meurtrie de l'intérieur. Vient le point de non retour et elle divorce mais à quel prix ? Ses enfants ne comprennent pas et pour cause...

Lorsqu'elle s'inscrit au programme 6 de J'Corps J'VaBien, elle accepte de guérir ce passé et d'ouvrir le champ des possibles. L'une de mes propositions est qu'elle écrive SA version de l'histoire. C'est ce qu'elle a fait.

 

Témoignage d'Hélène du 5.05.2022 par mail tel que je l'ai reçu :

Bonjour Chantal,
En ouvrant ma boite aux lettres j'ai trouvé une enveloppe protéger qui m'a surprise car je n'attendais rien je n'avois fait aucune commande !
J'ai ouvert cette enveloppe puis une deuxième en me demandant bien ce que cela pouvait bien être et la grosse surprise ! un petit livret a mon nom qui m'a étonné, ému ... (je ne trouve pas les mots)  j'ai ce petit livret qui commence par une carte   Félicitation " Je suis ton cadeau du jour " alors là j'ai commencé une très grosse émotion et des larmes de crocodile aux yeux, puis j'ai lu la préface alors là je ne te dis pas ! c'était la cascade un torrent qui coulaient sur mes joues, je n'ai pas pu continuer de lire trop d'émotion (indescriptible),j'ai repris la lecture après de grande inspiration j'ai recommencé à le lire des le début jusqu'au bout tout en pleurant par l'émotion la tristesse la joie la douleur...
Ton cadeau m'a fait sourire et pleurer en même temps. J'ai ressenti un sentiment étrange que j'avais rarement ressenti auparavant. C'est un cadeau très émouvant qui me plait beaucoup. Le plus beau merveilleux que je n'ai jamais reçu, Je te remercie pour cela. 
C'est dans des occasions comme celle-ci qu'on se rend compte à quel point les gens nous sont chers. Je voulais, par ce message te remercié pour ton soutient ton aide ta disponibilité ta compréhension
Merci beaucoup pour ton présent
Gratitude gratitude gratitude
Affectueusement
Cœurdialement,
Hélène

 

L'ÉCRITURE EST UNE RÉPARATION ET AUSSI UNE TRANSMISSION !

 

Dans nos civilisations dites 'avancées", le devoir de transmission qu'avaient les anciens a disparu. Même si au mot "devoir", je lui préfère celui de mémoire, je trouve qu'il est important de laisser des traces d'une vie familiale, d'une époque ou d'une épopée. 

J'ai pu constater à quel point des carnets retrouvés d'ancêtres permettent de clarifier des non-dits, de lever des secrets etc.

 

Beaucoup de personnes cherchent leurs racines afin de pouvoir s'accomplir.

Alors oui, notre racine, nous la portons en nous : c'est notre âme.

Toutefois, pour arriver jusqu'à elle ou plus exactement pour la retrouver... connaitre la vie de ses ancêtres peut s'avérer être un chemin bien utile pour s'ancrer sur notre planète Terre.  

Lors de mes accompagnements, je conseille parfois de travailler sur son arbre généalogique et les résultats sont très intéressants.

Lorsque la personne terrestre se trouve enracinée par la famille qu'elle s'est choisie, il lui est plus facile de communier avec son âme et "de rentrer à la maison".

 

C'est aussi, dans notre perception actuelle, un héritage qu'on laisse aux générations futures comme Yves qui m'a contactée :

passionné par l'histoire des provinces de France, il avait envie de partager cette passion pour ses enfants et petits-enfants. J'ai trouvé cela être un très beau cadeau et c'est ainsi que nous sommes partis tous deux dans l'aventure d'écrire sur les 39 provinces historiques de France.

 

Cela devient une très belle collection où je me dis que j'aurai mieux appris l'histoire de mon pays si elle m'avait été racontée ainsi, voyageant entre l'histoire passée et actuelle, ces livres racontent de vraies histoires de rois et reines, de guerre, de paix etc. tout en étant un très bon guide sur les spécialités et les curiosités d'hier et d'aujourd'hui.

Sa plume est humoristique, authentique et facile à lire. C'est une collection que je conseille aux petits comme aux grands !

 

Nous en sommes au XIVème tome et une belle complicité s'est créé entre nous. Que du bonheur à travailler ainsi.

  le dernier né de la collection

 

 

J'ai moi-même écrit sur la "Saga Familiale" de ma famille :

En effet, j'ai 9 ans de plus que mon frère et j'ai eu envie de léguer à mon neveu, ma nièce et leurs enfants le témoignage de ce temps-là, reliant les événements de la famille à ceux des événements sociaux... 

Je suis la seule à pouvoir en témoigner, les membres de la famille n'étant plus sur Terre. 

Et l'autre aspect de ce livre est d'apporter aux enfants (petits-neveux et nièces) mon enseignement de Femme-médecine. Ce sont encore de jeunes âmes et leur arrivée sur Terre et là pour contribuer très largement à l'avènement du monde nouveau qui a déjà commencé.

 

Ce livre est en édition privée. Ne le cherchez pas ;-)

 

Même si l'écriture est un témoignage qu'on veut léguer, la trace d'une mémoire familiale, le cheminement qui se fait au cours du récit répare, libère et recentre sur Soi à la rencontre de son véritable "QUI JE SUIS".

 

Vous pouvez apporter vos commentaires sur le groupe privé de J'Corps J'VaBien

 

 

#écriture #mémoireFamiliale #témoignage #écritThérapie #amourTragique #tourment #souffrance #histoireFrance #réparationEmotionnelle